Au Québec, la durée de vie moyenne d’un chauffe-eau est d’environ 12 ans. Mais comme nous le savons tous, la qualité de l’eau diverge grandement selon la région. Si certains ont accès à une eau légèrement acide, pour d’autres, l’eau aura tendance à être un peu plus ferreuse. Cette différence de teneur en minéraux, principalement observée dans les systèmes d’alimentation en eau autonomes (puits), est une des premières causes de vieillissement accéléré de votre chauffe-eau.

Vous êtes propriétaires d’un chauffe-eau électrique alimenté par le système d’aqueduc municipal? Ne vous inquiétez pas, il n’est pas essentiel de le vidanger. Par contre, pour ceux qui sont reliés à un puits dont l’eau est de mauvaise qualité, il est alors primordial de faire un entretien régulier.

Entretien de son chauffe-eau: tout commence avec l’anode sacrificielle

Dans un premier temps, sachez qu’il est primordial de débuter une routine d’entretien dès l’installation. Effectivement, procéder à un nettoyage de votre chauffe-eau après plusieurs années d’utilisation pourrait être plus dommageable que bénéfique puisque cela aurait comme effet de favoriser une corrosion prématurée. Mais avant d’entreprendre une quelconque opération, faites une vérification de l’anode sacrificielle.

Qu’est-ce que l’anode sacrificielle?

Comme son nom l’indique, l’anode est en fait une tige d’acier recouverte de magnésium qui se «sacrifie», c’est-à-dire se corrode, afin de protéger l’acier de la cuve. Comment? En fait, c’est bien simple.

Souvenez-vous de vos cours de chimie. Lorsque deux métaux de compositions différentes sont submergés dans l’eau, le matériau le moins noble (le plus réactif) se corrodera tandis que l’autre restera intact selon un procédé électrochimique de base. En d’autres termes, l’anode sacrificielle agit comme un aimant en attirant la corrosion à elle afin que la cuve d’acier ne soit pas altérée par la rouille.

De plus, en libérant des particules de magnésium au besoin, l’anode vient ainsi combler des espaces défaillant dans le revêtement intérieur vitrifié. Mais comme toutes bonnes choses, une anode sacrificielle n’est pas éternelle. Si votre eau est acide ou ferreuse, votre tige sera rapidement atteinte et sa dégradation s’effectuera rapidement. C’est pourquoi vous devez être vigilant et vérifier l’état de celle-ci régulièrement.

Par ailleurs, , sachez que plusieurs compagnies d’assurance ont diminué la durée de vie assurée d’un chauffe-eau. Si auparavant un chauffe-eau pouvait être assuré pour une période de 20 ans, aujourd’hui il en va tout autrement puisqu’ils sont assurés que pour une période de 10 à 15 ans.

2. Vidanger la cuve pour un entretien réussi

Faites l’entretien de votre chauffe-eau de manière efficace. Afin d’éliminer le calcaire de votre chauffe-eau, procédez à la vidange de la cuve. Comment faire? C’est bien simple. Voici quelques étapes faciles qui vous simplifieront la vie.

Procédure de vidange
  • Pour assurer votre sécurité, pensez à couper l’alimentation électrique de votre chauffe-eau. Pour ce faire, rendez-vous à votre panneau électrique et mettez le disjoncteur à «arrêt».
  • Fermer la valve d’alimentation d’eau froide qui se trouve sur les tuyaux reliés à votre chauffe-eau.
  • Raccordez au robinet de vidange situé dans le bas votre chauffe-eau un tuyau d’arrosage qui sera dirigé vers un drain de plancher ou vers une baignoire.
  • Que ce soit dans la cuisine ou la salle de bain, ouvrez un robinet d’eau chaude afin que l’air puisse pénétrer dans le réservoir.
  • Ouvrir le robinet de vidange progressivement (ou laisser refroidir l’eau avant la purge) pour éviter les brûlures par éclaboussement, puis laisser l’eau s’écouler complètement.
  • Une fois le tout complété, vous pouvez alors ouvrir le robinet d’alimentation d’eau froide et faire couler l’eau à pleine pression durant quelques minutes pour favoriser une élimination complète des dépôts au fond du réservoir.
  • Laissez l’eau s’écouler et refermez le robinet de vidange lorsque l’eau est claire et laissez le réservoir se remplir.
  • Une fois le tout complété, vous pouvez alors rétablir l’alimentation électrique.

Bien que cela ne soit pas une tâche des plus palpitantes, faire l’entretien de son chauffe-eau est une excellente solution lorsque votre propriété n’est pas alimentée par l’aqueduc municipal. Vous avez des doutes sur la condition votre réservoir à eau chaude? Contactez un plombier sans plus attendre. Ce dernier pourra vous donner les informations nécessaires en plus de réaliser les travaux requis.